Des enfants débattent des droits de l’homme lors d’un forum à Sofia

Par:

Les droits de l’homme constituent des normes et des principes sociaux qui dissocient l’homme de l’animal et qui ont un caractère obligatoire dès la naissance. Les niveaux de la liberté personnelle, ainsi que de la liberté d’expression sont parmi les principaux indices de la démocratie d’un pays. Ils jouent aussi un rôle déterminant par rapport au niveau de vie de ses citoyens. Malheureusement pas mal d’Etats se retrouvent toujours au fond des classements pour ces indices. Dans ce sens, chaque tentative de débattre de ces problèmes est la bienvenue surtout si elle se solde par des décisions concrètes. Du 7 au 9 novembre Sofia accueille le séminaire sur le thème des « Droits de l’homme et les enfants » qui se tient sous le patronage du Forum « Europe-Asie » (ASEM) qui est la plus grande organisation de coopération entre l’Europe et l’Asie dont 53 Etats sont membres. Il est important de souligner que notre pays est le premier de l’Europe centrale et orientale dans lequel une pareille rencontre est organisée. Les principaux sujets de l’ordre du jour du forum qui fait partie des initiatives prévues dans l’agenda de la présidence bulgare du Conseil européen concernent l’assistance publique visant à la survie et au développement, la protection des enfants vulnérables et le partenariat international dans cette direction.

Офелия КъневаOphelia Kaneva, présidente de l’Agence d’Etat pour la protection de l’enfance explique :

Quand il est question des droits des enfants et de l’homme dans ce 21ème siècle global, nous avons besoin de nombreux ponts afin d’être rassurés que chacun de nous, où qu’il se trouve, en bénéficiera en cas de besoin. Trois sont les priorités dans les discussions du forum. La première concerne la coopération interétatique et internationale par rapport aux droits des enfants. La deuxième est liée aux enfants en situation défavorisée, compte tenu des nouveaux risques auxquels les générations du nouveau millénaire doivent faire face. En font notamment partie la libre circulation de personnes, le numérique, la violence entre les gens. La troisième direction porte sur les possibilités de participation active des enfants dans la prise des décisions qui les concernent directement. L’ordre du jour pour les sessions des enfants qui sont venus de 30 pays à travers le monde est identique à celui prévu pour les adultes.

Les décisions que ceux-ci prendront seront relatées dans l’acte final du séminaire. Ainsi, pour la première fois dans l’histoire de l’ASEM, des enfants à l’âge de 14 à 18 ans présenteront leur point de vue sur les problèmes qui nous concernent tous et seront de plus entendus à un niveau aussi élevé.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre du Travail et de la Politique sociale Bisser Petkov a déclaré que le nombre des établissements spécialisés destinés à des enfants privés de soins parentaux en Bulgarie a été ramené à 36. Il convient de rappeler, à titre comparatif, qu’en 2010 ils se chiffraient à 137. S’y trouvent actuellement 1000 enfants mais les institutions publiques poursuivent leurs efforts en vue d’une intégration de ces derniers en dehors de ces établissements. La meilleure solution serait de leur trouver des familles d’accueil ou bien de les faire retourner chez leurs parents biologiques.

Gueorg Gueorguiev, vice-ministre des Affaires étrangères, a assuré que l’accès de ces enfants à l’éducation et à la culture est très important pour notre pays aussi bien pour la période de la présidence bulgare du Conseil européen que apr la suite, et le gouvernement poursuit ses efforts dans cette direction.

Version française : Nina Kounova

Photos: BGNES
Tous les articles

90 % des Bulgares considèrent que les produits alimentaires montagnards sont meilleurs pour la santé

Plus de 60% des Bulgares soutiennent résolument l’introduction du terme de qualité “produit montagnard”, 27 % estiment que cela aura des effets positifs et à peine 3% s’opposent à cette appellation, révèle un sondage national de l’agence AFIS...

Publié le 21/04/18 à 09:05

Kaléidoscope des Balkans

L’UE refuse d’ouvrir de nouveaux chapitres dans les pourparlers avec la Turquie L’Union européenne a rejeté la possibilité d’ouvrir de nouveaux chapitres dans les pourparlers d’adhésion à l’Union de la Turquie. « La Turquie est un pays..

Publié le 20/04/18 à 08:45
 Margarita Stoyanova

Du Centre des produits du terroir, de la tradition qui se perd et des goûts qui survivent

Ce Сentre commercial qu’est-ce qu’il représente au juste? Est-ce bien la grande surface avec ses boutiques de grandes marques et des offices rutilants ? Nullement! Il s’agit tout bonnement de la mise en œuvre d’une idée géniale des producteurs..

Publié le 17/04/18 à 14:12