Les Bulgares honorent la mémoire de Christo Botev

Le 6 janvier, la Bulgarie a commémoré le 170e anniversaire de la naissance de Christo Botev – poète de génie, une des figures les plus remarquables et aimées de notre histoire. Il périt en 1876, lors de l’Insurrection d’Avril – moment culminant de la lutte contre la domination de l’Empire Ottoman. Esprit rebelle et figure de proue de l’élan révolutionnaire, il réunit quelque 200 jeunes patriotes, qui, embarqués à bord du navire Radetzky, accostent sur la rive bulgare du Danube, animés par la volonté de voler au secours de leur patrie. Trois jours plus tard, la compagnie est défaite par les troupes ottomanes et Christo Botev trouve la mort au pied du mont Okoltchitza dans la Stara Planina. Son exploit génère un vaste écho à travers l’Europe et soulève une vague de solidarité avec le peuple bulgare épris de liberté. Mort en héros dans la fleur de l’âge, Christo Botev avait consacré toute sa jeune vie à la cause nationale. 

Le coup d’envoi des commémorations a été donné à Kalofer, sa ville natale avec une cérémonie de recueillement au mémorial érigé à la mémoire du poète et héros national et orné de la Guirlande de la gloire en son hommage.

Des commémorations ont eu lieu dans tout le pays. A Sofia, le Musée Régional d’Histoire, la Municipalité et l’Association la Cause du Peuple ont célébré les 170 ans de la naissance du poète et révolutionnaire : une carte postale a été validée en hommage à Botev. Le peintre Stoyan Detchev est l’auteur de la carte, qui s’est inspiré d’un tableau très connu d’un grand classique, le peintre Alexandre Poplilov.

Снимка„Vassil Levski est la terre bulgare, Christo Botev est son ciel
”, a dit Stoyan Detchev en citant Ilya Bechkov – peintre et homme de lettres emblématique de notre patrimoine culturel.

Снимка
Parmi les manifestations en hommage au grand poète il y a eu la présentation au public du buste de Christo Botev, œuvre d’un artiste remarquable du milieu du 20e siècle Yordan Kratchmarov ainsi qu’une exposition qui montre la collection de l’ingénieur Guéorgui Mandev, consacrée à la vie et à l’œuvre de notre génie national, fauché par la mort en pleine jeunesse.

Снимка
A cette occasion, la maire de Sofia Yordanka Fandakova a dit:

Снимка„ Je tiens à exprimer ma reconnaissance au Ministère des Transports, de l’Information, des Technologies informatiques et de la Communication, à la Poste bulgare et à l’association de la Cause du Peuple de s’être investis dans la commémoration de cet événement. Je tiens à féliciter les organisateurs parce qu’il est de notre devoir de préserver la mémoire de Botev et ses enseignements. Christo Botev est pour nous un poète et un révolutionnaire de génie. Ce que Botev avait écrit, il l’a vécu, son combat pour la liberté de la Bulgarie il l’a choisi. C’est le choix de l’homme à l’esprit libre, à la pensée libre, de l’homme qui a écrit: „ La vérité est sacrée, la liberté est chérie ”. Et il est passé à l’éternité, ajoutant son nom à la liste des noms de nos grandes figures nationales devant lesquelles nous nous recueillons encore aujourd’hui.“

En se référant au début de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE, le ministre des Transports, des Technologies informatiques et des Communications Ivaylo Moskovski a fait remarquer, que „beaucoup de Bulgares dignes ont leur place non seulement dans notre histoire avec leurs messages visionnaires, devenus un bien précieux non seulement pour notre patrimoine national. Mais qu’il est aussi très important de savoir que les figures emblématiques de l’histoire bulgare ont contribué à la liberté et aux idéaux de l’Europe.“

Version française Roumiana Markova

Photos : BTA et sofiahistorymuseum.bg

Tous les articles

Les Bulgares sont à l’avant-garde de l’aviation de combat

Le saviez-vous ? Un des premiers vols de combat au monde a été effectué par des pilotes bulgares. L’exploit est entré au panthéon de nos valeureux militaires et créé l’événement en Europe, parce que jusqu’en 1912, l’Italie a été le seul pays à..

Publié le 16/10/18 à 14:46

La bienheureuse et pieuse Sainte Parascève /Petka/ est une des saintes les plus aimées et vénérées non seulement en Bulgarie, mais dans toute l’orthodoxie.

La bienheureuse Parascève, appelée encore Petka de Bulgarie est née au XIe s. à Epivates sur les rives de la mer de Marmara. Elle mène une vie pieuse et à sa mort ses reliques deviennent symbole du combat pour la sauvegarde de la culture..

Publié le 14/10/18 à 07:50
La vice-ministre de la Culture, Amélia Guéchéva, Christo Popov, son Excellence Grigorios Vasilokonstandakis et Polyxéni Adam-Vélény à l'inauguration de l'exposition

Une exposition témoigne de la coopération entre des archéologues bulgares et grecs

Une exposition a été inaugurée au Musée archéologique de Sofia qui est intitulée « Grèce-Bulgarie : Ponts culturels de progrès et de développement ». Il s’agit de 11 affiches qui illustrent la coopération transfrontalière entre les deux pays..

Publié le 12/10/18 à 11:28