Les mesures sociales et la lutte contre la discrimination sont parmi les priorités de la politique de cohésion de la CE après 2020

La ministre de la Présidence bulgare du Conseil de l'UE, Liliana Pavlova (à gauche), le ministre des Finances Vladislav Goranov (à droite) et le président de l'Association du capital industriel en Bulgarie, Vassil Vélev (au milieu) lors de la conférence.
Photo: BTA

Une conférence internationale du Centre européen du patronat et des entreprises assurant des services d’intérêt commun s’est tenue à Sofia. L’événement fait partie de l’agenda de la Présidence bulgare du Conseil de l’UE. Au tout début de la conférence une évaluation a été faite de l’ambiance dynamique au sein de l’UE marquée entre autres par les préparatifs d’un pays de quitter la communauté, ainsi que par la parution de nombreux problèmes avec les Etats-Unis en leur qualité de partenaire de l’UE. Malgré cela, l’UE regarde de l’avant et essaye de formuler les politiques qui pourraient renforcer la sécurité, l’efficacité du travail et le niveau de vie des citoyens européens. Ceci est possible par le biais des services d’intérêts commun qui pourraient être divisés en deux groupes. Au premier groupe se situent les intérêts non économiques dont sont traditionnellement engagés les Etats – police, justice, structure de la sécurité nationale. Ceux-ci ne font pas l’objet de la législation de l’UE et n’ont pas de rapport avec le marché intérieur et la concurrence – a expliqué le ministre des Finances Vladislav Goranov dans son allocution d’ouverture de la conférence. Il a précisé que les services d’intérêt commun sont extrêmement importants pour notre quotidien et sont parmi les principaux facteurs du rapprochement social et économique dans le cadre de l’UE.

Plus importants pour nous sont toutefois les services d’intérêt économique commun qui sont assurés et organisés conformément aux règlements du marché intérieur et de la compétitivité au sein de l’UE. Au cours des quelques dernières années, la demande de services d’intérêt commun et les moyens dont ils sont assurés ont sensiblement changé. Des services qui avaient été offerts directement par l’Etat sont de plus en plus souvent confiés à des autorités nationales et régionales et à des structures du secteur privé à but lucratif ou bien non lucratif. Les fonds structurels représentent un instrument puissant de soutien des Etats aussi bien par rapport aux services d’intérêt commun que pour ce qui est des services hors marché – éducation et emploi. Les fonds structurels européens visent à assurer des services de meilleure qualité et mieux accessibles à la population dans tous les secteurs de la vie sociale. La CE a publié il y a deux jours ses propositions relatives au train législatif de la politique de cohésion pour la période 2020-2027. Y sont notamment prévues des mesures de simplification des règles requises lors de l’octroi des fonds. Dans les politiques de rapprochement, un accent spécial est mis sur le partenariat social et les organisations développant la société civile, l’égalité entre les genres et les droits des gens avec des handicaps.

Le ministre des Finances pense que ni pendant la Présidence bulgare, ni pendant la Président autrichienne, ni pendant la Présidence roumaine, mais peut-être seulement lors de la Présidence allemande du Conseil de l’UE sera adopté le nouveau cadre financier de la communauté.

Si, il y a 100 ans nous avons été au centre du développement économique, aujourd’hui nous ne constitutions qu’une petite partie de l’économie globale. Nous générons pourtant en Europe 35% de toutes les dépenses sociales à l’échelle mondiale. Pour ce qui est de la compétitivité de l’économie européenne, elle se trouve face à de nombreux défis, ce qui impose d’agir d’une nouvelle manière.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Kristalina Guéorguiéva: "Protectionnisme et guerre des droits de douane créent des tensions dans l’économie mondiale"

"La tendance au protectionnisme risque de dresser l’économie mondiale face à de sérieux défis", prévoit dans un entretien accordé à la RNB la directrice générale exécutive de la Banque mondiale, Kristalina Guéorguiéva. Selon elle, nous avons été..

Publié le 14/08/18 à 15:01

Les exportations bulgares, un secteur porteur qui dégage une forte valeur ajoutée !

D’après une analyse de l’Association des industriels bulgares sur l’évolution du commerce extérieur en 2017, établie sur la base des données du Centre de commerce international à Genève concernant 233 pays, ces dernières années la qualité des..

Publié le 13/08/18 à 12:27

Les jeux de hasard ont fait 49 millionnaires en Bulgarie en 2017

Pour la première fois cette année les organisateurs des jeux du hasard en Bulgarie se sont vus obligés de déposer à l’Agence nationale des recettes, des relevés des sommes qu’ils avaient versées à des personnes physiques, suite aux jeux de hasard si le..

Publié le 09/08/18 à 11:52