Le "Dîner en blanc" de Sofia : une soirée chic et select !

C’est un dîner représentatif et une soirée hors du commun qui se déroule chaque année au mois de juin dans plusieurs villes du monde. La première édition du Dîner en blanc a lieu en 1988, à l’initiative de François Pasquier qui, de retour à Paris après un long séjour en Polynésie, invite plusieurs de ses amis à un pique-nique au Bois de Boulogne, en leur recommandant de s’habiller en blanc afin de pouvoir se reconnaître entre eux. Depuis cette date, l’évènement se reproduit une fois par an, toujours dans un lieu à la fois public et prestigieux et tenu jusqu’au dernier moment dans le secret. Au fil des années, le Dîner en blanc parisien étend son territoire jusqu’à des villes comme New-York, Londres, Berlin, Montréal, Milan, Hongkong, Singapour, Tokyo… et Sofia!

Les convives sont recrutés par cooptation. Ils sont prévenus au dernier moment, le plus souvent par téléphone ou par courriel, de l'endroit précis où ils se réuniront. Ils doivent être entièrement vêtus de blanc et apporter leur propre repas, leurs couverts, de la vaisselle précieuse, des chandeliers, ainsi qu'un siège (blanc, de préférence). Des tables sont dressées, garnies de nappes blanches. Après le repas, l'emplacement est remis en état par les participants.

Снимка

L’histoire du Dîner en blanc nous ramène 30 ans en arrière, comme le rappelle Eléna Spirina, organisatrice de la soirée pour la Bulgarie. Les convives s’habillent en blanc et apportent leur propre repas, un véritable cérémonial qui doit s’intégrer harmonieusement dans le décor du lieu choisi. A l’origine, le Diner en blanc se veut représentatif de l’art de vivre à la française. Elégance, raffinement et beauté doivent y présider, tout le contraire du consumérisme facile et rapide qui caractérise notre époque…

Снимка

Reposant sur l'art de vivre, le concept est de réunir des «amis» pour un dîner dans les plus beaux endroits d’une ville, tenus jusqu’au dernier moment dans le secret le plus impénétrable. Une atmosphère de mystère qui fait référence à des sociétés ou communautés secrètes qui se livrent à un rituel qui respecte scrupuleusement la tradition.

En Bulgarie, le premier "Dîner en Blanc" est organisé en 2017 dans les jardins de l’Académie militaire de Sofia. Une soirée huppée et chic, avec des tables garnies de mets exquis – tartes et quiches, plateaux de fromages et assiettes de charcuteries et de mignardises…

Cette année, les dîneurs en blanc bulgares se réuniront le 12 juillet pour la deuxième édition de ce pique-nique mondain immaculé, dans un lieu qui reste secret, comme le veut la tradition. On sait seulement que c’est le chanteur Orlin Goranov qui mettra l’ambiance avec ses chansons langoureuses et mélancoliques, alors que les convives évolueront d’une table à l’autre comme des créatures venues d’un autre monde…Un feu d’artifice est également prévu pour terminer en beauté cette aventure d’un soir, qui permet de partager un repas aux chandelles, esquisser quelques pas de danse, puis s'en aller de la même manière, sans façons…


Récit : Sonia Vasséva

Photos: whitedinner.bg
Tous les articles

Victor Jéchev a préféré la coeur de boeuf bulgare aux fourneaux du palais de Windsor

Pendant un an et demi le jeune chef Victor Jéchev s’active aux fourneaux des cuisines du palais de Windsor et soigne les plats préférés du prince Charles. Il fait partie de l’équipe du célèbre chef suisse Anton Mosimann, chargée de concocter..

Publié le 23/09/18 à 08:05

La manie „5 km running“ a conquis la Bulgarie

Chaque samedi à 9h00 pour la saison estivale et à 10h00 en hiver, les plus grands parcs dans les villes de la Bulgarie sont envahis par une foule euphorique qui se prépare à l’aventure des «  5kmrun » – une initiative..

Publié le 22/09/18 à 09:35
Le Prof. Widen Tabakoff , 1964 voit son rêve réalisé – Neil Armstrong foule le sol de la Lune, 20 juillet 1969

Widen Tabakoff – le Bulgare qui a préparé les vols sur la Lune

Les Archives nationales accueillent une exposition exceptionnelle - „L’Univers infini de l’intelligence humaine”. Elle est consacrée à la vie et à l’œuvre du grand chercheur américain d’origine bulgare, le prof. Widen Tabakoff (1919-2015). Il est..

Publié le 21/09/18 à 12:21