Kaléidoscope des Balkans

Jean-Claude Juncker estime qu’il y a risque de guerre, si les espoirs des Balkans occidentaux d’adhérer à l’UE s’évanouissent

Photo: BGNES

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a alarmé de risque de guerre dans les Balkans occidentaux si les espoirs des pays de cette région d’adhérer à l’Union européenne s’évanouissent. En reconnaissant que le chemin des ces pays vers l’UE sera long et qu’avant 2025 au plus tôt on ne pourra pas envisager leur intégration européenne, Juncker a déclaré qu’on pourrait proposer à ces pays «  un espace économique où ils pourront évoluer partiellement de la même façon que s‘ils étaient des membres à part entière ». Il a toutefois souligné que les conflits frontaliers doivent être résolus avant toute adhésion pour ne pas « apporter dans l’UE de l’instabilité venant des Balkans occidentaux » ".

L’Albanie et l’UE ont signé un accord pour la surveillance commune des frontières

Photo: BGNESLe ministre de l’Intérieur d’Albanie Fatmir Xhafa, son homologue autrichien Herbert Kiel, dont le pays est actuellement le président du Conseil européen, et le commissaire européen à l’émigration, les affaires intérieures et la citoyenneté Dimitris Avramopoulos ont signé un accord de coopération en matière de surveillance conjointe des frontières entre l’Albanie et FRONTEX. Le document a pour objectif d’améliorer le contrôle des frontières extérieures de l’UE dans le contexte de la crise politique liée aux flux migratoires en direction de l’UE. Conformément à l’accord, FRONTEX pourra prendre des mesures sur les frontières albanaises et sur les frontières avec ses voisins, étant autorisé dans le même temps d’effectuer des opérations en Albanie si elle le lui permet.

Le président Vucic ne comprend pas ce que veut l’UE de la Serbie pour le Kosovo

Photo: rs.n1info.comLe président de Serbie Aleksandar Vucic a déclaré qu’il ne comprend pas ce que l’UE et les facteurs internationaux exigent de la Serbie dans le cas du Kosovo en laissant entendre que ces puissances ne savent pas elles-mêmes ce qu’elles veulent. Après un entretien à Belgrade avec le rapporteur européen pour la Serbie David McAllister, Vucic a répété une nouvelle fois que son pays ne reconnaîtra pas l’indépendance du Kosovo. Le président a dit que Belgrade est ouvert au dialogue avec Pristina dans l’intérêt de la paix, mais a ajouté que c’est une danse à deux. En ce qui concerne l’accord entre Athènes et Skopje sur le nom de la Macédoine, Vucic a souligné que cet accord est bon et que sans se mêler des affaires intérieures de ces deux pays le président et le gouvernement de Serbie le soutiennent.

Le président du Kosovo estime que la perspective européenne contraindra la Serbie à accepter une révision des frontières

Photo: BGNESLe président du Kosovo Hashim Thaci a déclaré que “la réunification nationale avec l’Albanie” est le rêve de tous les Albanais, a annoncé l’agence Tanjug. Selon Thaci son idée de révision des frontières ne signifie pas des échanges de territoires et qu’il ne discutera pas d’échange, division ou bien d’union (des municipalités serbes) possédant des pouvoirs exécutifs sur leurs territoires. Selon le président du Kosovo, son idée pour la révision des frontières sera adoptée par la Serbie dans l’intérêt de la perspective européenne. En ce qui concerne un nouveau drapeau national au cas où il y aurait une union avec la vallée de Presevo, Thaci a expliqué que si les municipalités serbes de Presevo, Medvedja et Bujanovac s’intègrent au Kosovo, le drapeau sera adapté.

Le Parquet turc a mis en examen des députés

Photo: haber.sol.org.trLa chaîne de TV CNN Turk a annoncé que le parquet d’Ankara a établi des rapports pour que 12 députés du parti Démocratique des peuples pro-kurde soient accusés de « propagande en faveur d’une organisation terroriste ». Trois députés de ce parti sont accusés de « insultes au président ». Les rapports ont été remis au ministère de la Justice pour qu’ils soient déposés à la présidence du parlement.

L’opposition en Roumanie exige des démissions à cause de l’échec du référendum sur les mariages gay

Photo: BGNESA peine 20.41% des électeurs roumains on voté selon la commission électorale centrale au référendum pour des amendements à la Constitution du pays interdisant les mariages gay. Pour que le référendum soit valable il avait fallu qu’au moins 30% des électeurs se rendent aux urnes. L’opposition a accusé de l’échec les social-démocraties au pouvoir et a insisté pour la démission du gouvernement car il a gaspillé 9 millions d’euros. Selon les gouvernants, il est possible de convoquer prochainement un second référendum.

Rédigé par: Stoïmen Pavlov

Version française : Vladimir Sabev

Tous les articles

Nadia Kojouharova : La traite d’êtres humains et l’exploitation de personnes ne pourront être limitées sans que ne soient infligées des peines de prison graves

De plus en plus fréquemment, la traite d’êtres humains est appelée « l’esclavage moderne ». Aujourd’hui quand est marquée la Journée européenne de la lutte contre la traite d’êtres humains (le 18 octobre) des responsables de l’ONU constatent..

Publié le 18/10/18 à 14:48

Kaléidoscope des Balkans

Ouverture des négociations de la Macédoine avec l’OTAN Les négociations de la Macédoine pour l’adhésion à l’OTAN s’ouvriront les 18 et 19 octobre au quartier-général du pacte à Bruxelles, a annoncé le porte-parole du gouvernement à Skopje..

Publié le 16/10/18 à 10:36

La créativité, un gage de réussite pour l’éducation en Bulgarie

„L’idée que l’éducation en Bulgarie applique des méthodes d’apprentissage obsolètes est bien loin de la vérité, compte tenu des avancées indéniables dans ce domaine. En deux ans seulement, ont été ouvertes 294 écoles innovantes dans pas moins..

Publié le 14/10/18 à 08:30