En janvier, les Kukeri tentent de chasser les mauvais esprits

Photo: BGNES

Avec l’arrivée de la Nouvelle année vient le temps où les Bulgares accueillent à la maison le plus d’invités. Selon la tradition on n’a pas besoin d’invitation spéciale pour aller chez ceux qui fêtent leurs prénoms, car pendant le premier mois de l’année il y a des centaines de milliers de Bulgares qui ont leur fête. Le mois de janvier est également lié aux danses des Kukeri (des hommes bulgares costumés qui effectuent des rituels traditionnels ayant pour but d'éloigner les mauvais esprits). Les maisons dans les villes et villages sont ouvertes pour accueillir les danses des Kukeri. On estime qu’avec leurs masques effrayants ils chassent les mauvais esprits qui guettent les gens.

Dans le village de Jabocrut près de la ville de Kustendil il existe deux formations de Kukeri qui font le tour du village dès 8 heures du matin. Ils sont partout chaleureusement accueillis. Ces formations sont constituées d’étudiants, travailleurs et même de policiers. Au début de l’année ils font le tour des maisons, costumés de vêtements traditionnels de peau et fourrure. Tout le monde les applaudit et les récompense d’une pièce de monnaie en fer avec de vœux de bonne santé. Des plats maison à la viande, des galettes, des banitsas et du vin font partie du traditionnel menu.


Tous les articles

Manol Mikhaïlov, le chantre de la Strandja…

C’est une des icônes de la chanson de la Strandja, qui vient célébrer son 60 e anniversaire. Issu d’une famille de paysans, Manol Mikhaïlov a toujours dit que son « école de musique » est composée de chants qu’on entendait les..

Publié le 16/03/19 à 09:35

L’ensemble "Jeunesse de Graovo": pour l'amour de la musique traditionnelle...

Il fait la fierté de la ville de Pernik /à 20 km de Sofia/ et rentre à la fin de chaque tournée nationale ou internationale avec des récompenses dignement méritées. L’ensemble « Jeunesse de Graovo » fait la gloire de la Bulgarie..

Publié le 15/03/19 à 12:38

Une collection sublime de tabliers traditionnels bulgares du XIXe-XXe siècle….

Les tabliers traditionnels ont joué un rôle important dans la vie des femmes. De simples v êtement s de protection constitué s d'une pièce d'étoffe ou de matière souple, munie d'attaches et s'appliquant sur le devant du..

Publié le 16/02/19 à 08:15