Montée de l’intérêt des investisseurs chinois pour l’agriculture bulgare

Photo: cedr.bg

Des hommes d’affaires chinois s’orientent en Bulgarie avant tout vers les céréales et les vignobles. Ainsi par exemple la firme du jeune homme d’affaires Tsun Tson possède plus de 400 ha de vignobles dans la région de la ville de Lom en Bulgarie du Nord-ouest. Il a acheté les vignobles il y a 5 ans sans avoir aucune expérience en la matière. „Nous sommes venus ici, nous avons escaladé le sommet, nous avons vu le Danube et nous avons pris la décision ”, explique Tsun Tson. Depuis la fin de l’année dernière il a commencé à faire du vin bulgare qu’il exporte sur le marché chinois. Il envisage d’ouvrir dans deux ans sa propre cave. „A la fin de l’année dernière nous avons exporté 40-50 mille bouteilles, nous avons reçu d’autres commandes également ”, ajoute-t-il. Selon les experts, les investisseurs chinois sont attirés par les faibles taxes et impôts en Bulgarie. „L’absence d’industrie lourde nous amène à la conclusion que votre pays n’est pas pollué. En pratique il est possible d’y produire des marchandises de très haute qualité ”, explique le Centre de promotion de la coopération dans l’agriculture entre la Chine et les pays d’Europe Centrale et de l’Est, relayé par une chaîne de TV nationale privée bulgare.


Tous les articles

Pic de 3,7% de l’inflation sur les 5 dernières années

En avril 2019, les prix à la consommation en Bulgarie ont enregistré une importante hausse qui se poursuivait déjà depuis le début de l’année. C’est ce que montrent des données de l’Institut national de la Statistique (INS). L’inflation moyenne..

Publié le 17/05/19 à 12:48

Les avantages concurrentiels de la Bulgarie dans les Balkans

Comparée aux autres pays balkaniques, la Bulgarie semble un endroit propice aux investissements, estime l’économiste en chef de l’Institut d’économie de marché Kaloyan Staykov. En analysant l’évaluation complexe de la situation en Bulgarie,..

Publié le 09/05/19 à 13:42

Emilia Tchenguélova : Un Bulgare sur quatre travaille dans l’économie souterraine

Entre 25 et 30 % de tous les Bulgares sont plus au moins liés à l’économie souterraine, montrent les données d’une étude de l’Académie bulgare des sciences (ABS). Selon les scientifiques, plus le développement d’une économie..

Publié le 23/04/19 à 13:43