Elections européennes 2019: La campagne s’annonce difficile et controversée…

Photo: BGNES

A mi-chemin de la campagne électorale pour les européennes du 26 mai, cette dernière s’annonce plutôt molle et atone, ce qui confirme les attentes d'une faible participation des électeurs bulgares. A l’ouverture de la session de printemps de l’Assemblée nationale, hier 8 mai, seuls deux partis ont voulu s’exprimer, GERB et Volia. Les "Patriotes unis" et le MDL sont restés dans leur coin, alors que le PS continue de boycotter les séances plénières. Sinon, les sorties individuelles des candidats des différentes listes se noient dans le flux abondant d’informations au point que le citoyen lambda a du mal à s’orienter et à choisir son candidat, s’il décidait de ne pas bouder les urnes le 26.

N‘empêche que le PS estime que le premier ministre Boyko Borissov doit prendre des congés pendant la campagne électorale, et être même sanctionné de puiser dans les ressources de l’Etat pour mener la campagne électorale. La réponse de Borissov ne s'est pas fait attendre : son programme au cours des derniers jours n’a rien à voir avec les élections. Mais le parti au pouvoir GERB essuie aussi les critiques du MDL lui reprochant de mener en Bulgarie une politique différente de celle pratiquée à Bruxelles. Ainsi, dans l’UE, GERB se prononcerait pour la diversité linguistique alors qu’en Bulgarie était interdit l’usage officiel, y compris pendant la campagne, de langues autres que le bulgare.

Pour ce qui est de la campagne du parti VMRO, elle table sur la récupération du vote nationaliste, étant donné l’éclatement de la coalition des "Patriotes unis" pour les européennes.

L’information fuse au compte-gouttes sur le plus petit parti "Volia" de l’homme d’affaires Vesselin Maréchki, ce qui est paradoxal, car sa couverture médiatique est presqu’aussi large que celle du parti GERB.  Quand on sait que 6% des voix équivalent à un mandat d’eurodéputé, le vote pour "Volia" coûterait cher si l’on en croit les prévisions d’après lesquelles le parti serait crédité de 1.7% des électeurs. Toujours est-il que les prévisions restent pour l’instant du domaine de l’hypothétique, surtout quand on sait que les partis politique ont l’habitude de réserver leurs atouts pour la dernière ligne droite avant le jour du vote...

Tous les articles

Hasan Ulusoy: Ankara est satisfaite des réactions de Sofia aux évènements en Syrie

Une semaine après le début de l’opération armée de la Turquie au Nord de la Syrie, à l’Ouest de l’Euphrate, les préoccupation face à l’escalade de la tension ont donné lieu à une réunion extraordinaire du Conseil à la sécurité nationale de la..

Publié le 16/10/19 à 12:42

La Bulgarie demande l’arrêt immédiat de l’opération militaire turque en Syrie

Convoqué d’urgence par le premier ministre Boyko Borissov, le Conseil à la sécurité auprès du Conseil des ministres a examiné la situation en Syrie et les risques qui en découlent pour la Bulgarie. Après avoir informé le président Roumen Radev de..

Publié le 15/10/19 à 13:21

Bulgarie – Macédoine du Nord : les médias contre le discours de la haine !

L’une des conditions sine qua non pour le soutien de Sofia à l’intégration européenne de la Macédoine du Nord se rapporte aux médias macédoniens qui sont priés de mettre fin, une fois pour toute, au discours de la haine à l’égard de la..

Publié le 11/10/19 à 16:25