Sofia s’est réveillée avec 30 tableaux électriques aux motifs folkloriques

30 tableaux électriques dans le centre-ville de Sofia brillent de toutes les couleurs et dans des formes différentes. Ils font partie du projet d’aménagementurbain „Art4Diplomacy”, qui réunit des œuvres d’art de Bulgarie et de 30 pays avec des missions diplomatiques à Sofia. L’idée appartient à la peintre de talent Petya Ilieva qui est connue dans le monde entier avec ses tableaux de broderies bulgares et d’éléments folkloriques.

Des pays de tous les continents participent à cette initiative qui a pour objectif de montrer aux gens que les nations sont plutôt semblables que différentes – explique Petya Ilieva. – Tous les hommes du monde ont bien plus de traits communs que des différences en matière d’histoire et de culture. Peu importe si c’est en Afrique, en Asie ou bien en Amérique, on peut observer les mêmes motifs. Il est également important de faire plaisir aux habitants de la ville qui en se promenant dans les rues pourront voir non pas des tableaux électriques gris ou avec des graffitis, mais des tableaux décorés et jolis pour être plus esthétiques. Sur tous ces tableaux on voit le nom du pays afin que les passants puissent être attirés par différentes cultures, lire quelque chose et jeter un coup d’œil.

La peintre dessine ses tableaux avec des motifs folkloriques, des motifs du textile traditionnel, des costumes nationaux, des tapis avec lesquels la Bulgarie est connue dans le monde. En 2012 elle représente le pays à Andorre à la réunion de l’UNESCO « Energie durable ».

J’ai décidé que ce n’est que la grande énergie durable qui est présente dans le textile traditionnel qui a sauvé notre nation. Peu importe ce qu’ont vécu les gens, ils sont toujours restés fidèles aux couleurs, aux formes, aux symboles. Tout cela fait partie de notre quotidien, de notre travail et des fêtes populaires. Nous sommes très riches avec nos 7 régions folkloriques et tous mes tableaux reflètent quelque chose de bien concret de ces régions d’une manière amusante, intéressante, accessible aux hommes modernes. C’est de cette manière que j’ai eu l’idée de montrer par quoi se ressemblent le folklore bulgare et le folklore étranger. – se souvient Petya Ilieva.

30 ambassades de pays étrangers en Bulgarie se sont associées avec plaisir au projet en mettant à la disposition de la peintre des motifs du patrimoine culturel de leurs pays pour qu’elle sélectionne les motifs folkloriques bulgares qui leur conviennent:

Aux motifs bulgares j’ai ajouté mes propres tableaux qui sont consacrés à quelque chose de similaire. J’ai eu des difficultés pour sélectionner les photos de costumes traditionnels ou de tapis folkloriques que je n’avais pas dessinés et c’est pour cette raison que le reste est constitué de photos qui sont également authentiques et que j’ai faites à des endroits intéressants – explique quelques-unes des difficultés au cours de la réalisation du projet Petya Ilieva en soulignant un élément intéressant, présent dans tous les folklores:

Ce que nous appelons “kanatitsa” ici en Bulgarie et dont nous sommes particulièrement fiers est présent dans presque toutes les broderies, tissus et décorations de tapis. Il s’agit en fait d’un symbole antique datant de plus de 7 000 ans et on peut le voir à différents endroits dans le monde. – évoque Petya Ilieva. Il est important d’expliquer que presque partout cela signifie « des ailes » qui permettent à l’homme de voler dans la vie. Ce symbole porte partout dans le monde du bonheur et des succès. Au niveau des couleurs nous avons des coïncidences sur le plan mondial pour la simple raison que nous sommes particulièrement colorés et que les motifs bulgares ont de très belles et brillantes couleurs.

Les tableaux avec les broderies bulgares et les éléments folkloriques de Petya Ilieva ont été exposés dans 15 pays sur 6 continents, même en Antarctique. Le président français Emmanuel Macron possède également un tableau de la peintre. Pour leur part, les leaders européens réunis à Sofia en mai 2018 ont eu la possibilité d’admirer et apprécier l’exposition magnifique des 7 régions folkloriques bulgares au Palais national de la Culture à Sofia.

Les photos des 30 tableaux de Petya Ilieva seront exposées du 17 au 27 septembre dans la galerie d’art “Srédéts” au rez-de-chaussée du ministère de la Culture.


Version française: Vladimir Sabev

Photo: archives personnelles

Tous les articles

Rafaela Rafaelova, une artiste moderne à l’imagination intarissable...

Qu’est- ce qu’on ressent en peignant un tableau dont on fait partie ? Une question qui se pose en toute spontanéité quand on connaît le hobby de Rafaela Rafaelova, hobby qui s’installe durablement dans sa vie. elle est un des artistes bulgares pionniers..

Publié le 15/10/19 à 11:12

Daniéla Kostova emballe le Ringturm à Vienne

Au tout début de l’été une installation artistique a attiré l’attention des habitants de Vienne – du sommet de la Tour « Ringturm » a été suspendue une énorme bâche représentant un bébé-cosmonaute sur le scaphandre duquel était perchée une..

Publié le 11/10/19 à 13:28
Jeunes chanteurs de l'opéra

L'Opéra national de Sofia propose sa nouvelle version de „Zacharie l‘Iconographe“

L’Opéra national de Sofia ouvre sa nouvelle saison par la première de « Zacharie l’Iconographe », un opéra de Marin Goléminov d’après le livret de Pavel Spassov. Les spectacles ont lieu le 11 et le 13 octobre. Nous ne pourrons certainement pas..

Publié le 11/10/19 à 12:32