Se perdre du côté de Yagodina...

7
Photo: archives

Il y a dans le massif des Rhodopes occidentaux un lieu où l’on voudrait s’égarer et oublier le chemin de retour à la maison. On dirait que cet endroit est caché du monde et des regards curieux des gens à la recherche de divertissements bruyants. Le chemin qui mène à cet endroit magique est accidenté, dangereux même parfois car il suit le cours naturel de la rivière Bouynovska qui a creusé au fil des siècles et des millénaires la plus belle et la plus longue gorge bulgare longue de 8 km. Au bout du chemin étroit, à certains endroits même à un sens, après des virages dangereux et interminables essayant d'éviter les crevasses et les flancs de la montagne, comme si on recevait un prix en récompense pour avoir surmonté les obstacles, on arrive au village de Yagodina.

Il se trouve juste à côté de la frontière avec la Grèce. Et si vous appréciez le confort traditionnel et les plats délicieux, ce village semble l’endroit idéal avec son mode de vie traditionnel et les plats typiques des Rhodopes mijotés avec des produits locaux.

La grotte de Yagodina se trouve à environ 3 km du village et elle est considérée comme une des merveilles du massif. Elle a trois étages, de nombreux labyrinthes et elle est longue de 10 km. Selon les spéléologues cette grotte existe depuis des centaines de milliers d’années. A proximité de son entrée on a découvert une habitation datant du chalcolithique, conservée dans sa forme originale, tout comme des pièces de céramique, des moulins manuels, du blé carbonisé et un four en céramique qui datent du 4e millénaire avant J.C.


On pourra voir ici des rochers aux formes étranges, des lacs souterrains, des stalactites et des stalagmites, des perles des cavernes, des peaux de léopards (en tout et pour tout 22 espèces qu’on trouve dans les grottes), tout comme le "Mur du pêché" auquel, selon la légende, si vous arrivez à coller une pièce de monnaie cela signifiera que vous êtes un fidèle sans reproche. Dans la Salle du Nouvel an vous pourrez contempler l’arbre de Noël qui est utilisé par les spéléologues pour le Réveillon du Nouvel an. Dans cette même salle, plus de 200 cœurs romantiques ont célébré leurs noces. En ce qui concerne les espèces animales, on a recensé dans la grotte quelque 11 sortes de chauve-souris, dont 6 inscrites sur les priorités pour la protection de la nature en Europe.


Au coucher du soleil, après une journée pleine d’impressions de la grotte de Yagodina, vous pourriez contempler avec plaisir le phénomène particulièrement remarquable de la plateforme de l’Œil d’aigle. C’est ici que tout le monde retient son souffle pour mieux apprécier la vue du relief magique de la gorge de la rivière Bouynovska, le panorama divin et sans limites sur la montagne:

Et vous vous demandez tout naturellement comment la nature a fait pour créer une telle beauté et vous succombez à la fierté car cet endroit merveilleux se trouve dans votre patrie!

Les paroles pour décrire la beauté, le magnétisme et la grandeur des Rhodopes manquent !!!

C’est une expérience unique, une vue incroyable!!!

C’est de cette manière que ceux qui ont déjà visité cet endroit décrivent sa beauté et ses merveilles dans lesquelles tout un chacun tombe amoureux et souhaite y rester à jamais.

Après les impressions émouvantes des sites à proximité de Yagodina vient le tour des délicieuses spécialités culinaires des Rhodopes, au fromage maison et aux confitures aromatiques de fruits des bois. Le lendemain, après un petit-déjeuner copieux avec une tourte et du lait caillé bien épais, vous pourriez vous diriger vers la gorge de Trigrad  et la terrifiante caverne de la Gorge du diable où se trouve la plus haute chute d’eau souterraine dans les Balkans. Les légendes du temps des Thraces autour de la Grotte du diable racontent qu’elle mène au royaume souterrain de Hadès où Orphée était descendu pour chercher sa bien-aimée Eurydice. Le précipice de la grotte a été formé par un glissement des rochers et par la rivière souterraine. Dans son énorme salle qui pourrait abriter la cathédrale « Alexandre Nevski » de Sofia habitent 4 sortes de chauve-souris, parmi lesquelles le Miniopterus schreibersii et le Myotis capaccinii, figurant sur la Liste rouge mondiale. Le trajet bien balisé et sécurisé à travers la grotte est long d’environ 350 mètres et c’est pour cela qu’après les émotions dans les galeries souterraines vous aurez suffisamment de temps pour relaxer dans les eaux thermales chaudes de la piscine de Devin et puis retourner à Yagodina.


Chaque année, au début du mois de septembre, le village marque sa fête avec de la musique jouée par des cornemuses, des farandoles de khoros et des concours de chant sous les étoiles.

Version française: Vladimir Sabev

Photos: Darina Grigorova

Tous les articles

Au musée du village Tchavdar, numérique et tradition vont main dans la main

Le folklore est notre patrimoine immatériel inestimable. Tellement spécifique et riche, il dessine la physionomie des différentes régions de notre pays et chaque Bulgare se doit de le connaître et d’en être fier. Guidés par l’idée que les..

Publié le 16/10/19 à 14:29

La saison de chasse de sangliers sera ouverte le 5 octobre

Samedi, 5 octobre, sera donné le coup de départ à la nouvelle saison de chasse en groupes de sangliers. Pendant cette nouvelle saison, la chasse sera autorisée trois jours par semaine au lieu des deux jours actuellement. L’objectif est de..

Publié le 05/10/19 à 09:15

Le projet „Road Trip“ fait escale en Bulgarie…

Un des gros avantages de l’appartenance d’un pays à l’Union européenne c’est certainement la possibilité pour ses citoyens de voyager librement dans le cadre de la vaste communauté des nations. Surtout quand ils sont jeunes et pleins d’ambitions..

Publié le 02/10/19 à 14:06